Site officiel du poète et écrivain Abdelouahid Bennani
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 conte court pour enfants: Le Prince Et La Fille Du Tailleur De Pierres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 461
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: conte court pour enfants: Le Prince Et La Fille Du Tailleur De Pierres   Mer 27 Fév - 2:54

Le Prince Et La Fille Du Tailleur De Pierres




Il était une fois, une jeune paysanne du nom de Leila. Elle habitait dans une petite maison tout près de la rivière. Elle était toujours seule, ne jouait avec personne, car sa marâtre le lui interdisait.

Un jour, alors que Leila remplissait son petit seau de la rivière, elle vit un bataillon de chevaliers armés jusqu'aux dents. A leur tête, un jeune homme très distingué donnait des ordres.

Quand le cortège arriva tout près d'elle, elle vit un
Jeune seigneur d'une beauté sans pareille. Il était aussi beau que la lune, ses cheveux dorés tombaient sur sa nuque comme une toison de soie.

Leila ne put s'empêcher d'admirer ce personnage hors paire. Ses yeux ne le quittaient pas une seconde.
Se sentant observé, le jeune homme fit un signe à ses chevaliers de s'arrêter. Il descendit du cheval, et s'avança vers Leila qui restait figée sur sa place. Après l'avoir saluée, il dit :
_ Bonjour, jeune demoiselle. Puis-je savoir qui vous êtes ?
Et d'une voix que le prince arrivait à peine à entendre, Leila répondit :
_ Je m'appelle Leila, je suis fille de Kassem, le tailleur de pierres du roi Kamar Ezzaman, monarque du royaume des mages.

Leila qui n'avait pas revue son père durant des années, ne put cacher ses larmes en se rappelant les moments de joie qu'elle passa auprès de lui.

Après s'être présenté comme le prince Hamza, fils cadet du sultan Errachid venu de très loin libérer la citée de l'emprise de ce roi fou qui semait la terreur parmi ses sujets, il la pria de lui indiquer le chemin du château enchanté où logeait ce dictateur. Il lui fit ensuite la promesse de libérer son père qu'elle aimait tant si elle consentait à le faire.

Leila prit un court instant de réflexion avant de lui répondre :
_Mon bon prince, je le ferais volontiers, mais je doute que ma marâtre me le permette.
_N'ayez crainte ! lui répondit le prince. J'enverrai un de mes hommes la mettre au courant.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Le prince envoya un de ses soldats prévenir la méchante marâtre qui ne crut pas ses oreilles quand on lui annonça le voyage de Leila avec le prince.



_Comment ? se dit-elle entre ses dents, pleine de colère et de jalousie. Un prince qui daigne regarder cette morveuse de Leila alors que mes deux jolies et charmantes filles
n'ont même pas trouvé un homme quelconque pour les courtiser ? C'et vraiment le comble !

Leila et le prince prirent en compagnie des chevaliers le chemin du château enchanté. Ils passèrent des jours et des nuits à parcourir le chemin qui les séparait du château du roi mage. Ils livrèrent des combats sans merci aux soldats ennemis que le dictateur envoya à leur rencontre pour les empêcher d'arriver jusqu'à lui. Ils durent aussi éviter de nombreux pièges mortels qu'ils trouvèrent sur leur passage.

A la septième journée, leurs chevaux étaient épuisés et ils durent continuer à pied. Heureusement, le château n'était pas bien loin. On pouvait voir, d'où ils étaient, ses gigantesques tours et ses murs énormes.

Leila, était à la fois heureuse d'être si près du bagne de son père, et inquiète du sort qui les attendait. Le roi mage n'était-il pas réputé par sa méchanceté et son manque de scrupules ?

Le prince Hamza et ses chevaliers attaquèrent le château et offrirent, à Leila qui les regardait de loin, un beau combat qu'ils gagnèrent de haute main.

Une fois à l'intérieur, ils trouvèrent un trône vide ; le roi s'était échappé avec sa suite lorsqu'il vit que ses soldats avaient pris la fuite.

Leila ne crut pas ses yeux lorsqu'elle vit son père sortir de sa cellule et s'avancer vers elle pour l'embrasser. Leurs larmes se mêlèrent, ils eurent la parole coupée par l'émotion.

Quelques jours après, le prince qui ne put s'empêcher de tomber sous les charmes de la belle fille, lui fit visiter les jardins du château. Ces moments de tête à tête suffirent à lui montrer combien elle était sage et bien éduquée.

Les jours passèrent et les deux jeunes gens se lièrent davantage par le lien de l'amour. Ils devinrent inséparables, jusqu'au jour où le méchant roi qui s'était caché dans une pièce secrète de son palais, surpris Leila seule et la fit prisonnière.

Le jeune prince faillit devenir fou et convoqua son astrologue qui lui révéla la cause de sa disparition. Tout le monde fouilla alors le château de fond en comble jusqu'à ce qu'ils trouvèrent la malheureuse Leila attachée à une chaise, dans une pièce secrète.
Le roi mage voulait échanger sa prisonnière contre un accord qu'il aurait fait avec le prince afin de récupérer son trône .Il attendait le moment propice pour arriver à ses fins. Mais la providence voulait qu'il tombe entre les mains du prince et de ses fidèles serviteurs.


Le dictateur fut enfin capturé, le prince amoureux prit la belle Leila pour épouse, et les deux jeunes mariés vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poemeencours.keuf.net
 
conte court pour enfants: Le Prince Et La Fille Du Tailleur De Pierres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Site Officiel de Bennani Abdelouahid :: ECRITS DIVERS :: Articles,Essais,Billets-
Sauter vers: